5: La Halle

 

La Halle de Longages

 

 

La halle ancienne 1

 

 

Halle primitive.

 

Par un paréage du 20 Mars 1310, le procureur de la sénéchaussée signifiant que

Philippe Roy de France leur avait exposé de faire entre eux un paréage sur le village de Longages.

Une place a été prévue de quatre brasses de large sur douze de long.

Sur cette place fut édifiée une halle.

 

1622: cette dernière  menaçait  ruine  les habitants se plaignaient.

1689: on y fit une petite école « les gages du « régent » étaient de 100 livres » d’après le rôle d’imposition de 1680, et de 60 livres de 1694 à 1743.

L’école était installée dans la place couverte au bout de l’étage de la salle haute.

1787: des réparations urgentes s’imposent une partie du toit s’étant écroulé, les Consuls font faire un devis.

Maitre Pierroulet (charpentier) fit les travaux.

1793: ce jour Thermidor AN II de la république Française dans la maison commune, la citoyenne  Marie- Elisabeth  Zille.

(Habitante du lieu depuis neuf mois a déclaré vouloir ouvrir une école pour apprendre aux élèves, à coudre, à broder,à tricoter, lire, écrire, enfin tout apprendre concernant la ménagère d’une maison, conformément à la loi.)

1904 : cette dernière a été démolie.

 

LONGAGES

 

 

La halle ancienne « côté Sud-ouest » les foires,le marché

 


Comme toute bastide qui se respecte Longages 

possédait une charte de coutumes qui prévoyait deux foires


L’une à la Sainte-Madeleine, le 1e Décembre « ou le premier Lundi du mois » 

et l’autre à la saint- Blaise le 2 Janvier « ou le premier Lundi du mois »

 

 Les  foires étaient réservées aux porcs gras aux moutons et aux volailles.

Et un marché tous les mardis

La halle ancienne cote ouest

 

 

 

1790 Les premières élections dans la maison commune

 

La halle ancienne


   «  En 1790 devient la maison commune »

« Les premières élections ».
Maires, Naissances, Décès


1790-1791 Campagne Guillaume ----1750-1810
1792- 94 Brumaire AnII,Dumons Jacques 1751-1813
Brumaire AnIICampagne Guillaume-Théodore.
Germinal AnII.Rigail ,Guillaume ------1749 - 1820
Floréal AnII-AnIX. Gounin ,Pierre ----1747 - 1829
Floréal AnIX-AnXI Niel,Théodore-----1757 - 1837

démission de Niel AnXI.

1802 - 1830 Benaben Marguerit, Guil---1776 - 1833
1830 - 1858 Sarrans André- Pierre ---1793 - 1852
1848 - 1860 de Ste- Marie-Frédéric---1788 - 1862
1860 - 1870 de Ste- Marie Eparche---1824 - 1896

révocation du conseil 

1870 - 1871 Sarrans Gustave- Bernad -1827 - 1902 
1871 - 1892 de Ste- Marie Eparche----1824 - 1896
1892 - 1904  Latou Dominique -----1842 - 1913
1904 - 1908  Albisson Marius -------------1872 - 1944
1908 - 1919 Castaing Marcelin ------1880 - 1966
1919 - 1920 Larrieu Louis ----------------1860 - 1921
1921 - 1924  Castaing Marcelin -----------1880 - 1966

2 janvier 1924 Démission de Castaing

1924 Bégué Jean -----------------------------1882 - 1960
(Jean prend la mandature suite à la démission de Castaing )
1924 - 1925 Lafitte Jean- Marie---------1889 - 1977
1925 - 1935 Billères Guillaume ---------1872 - 1951
1935 - 1944 Cazeau Joseph-------------1872 - ?
1944 - 1945 Alibert Raymond ----------1900 - 1980
1945 - 1971 Besset Octave --------------1918 - 2004
1971 - 1972  Sarrans Gustave------------1913 - 1972
1972 - 1983, Lignier Marcel-------------- 1930 -
1983 - 1995 Brière Dominique-----------1950 -
1995 - 2001  Duffau Henri-----------------1936 - 2005
2001--------------Massarutto Patrick----------1952 

Niel Théodore "maire de Longages IX-XI
a habité "au Brouilh"  route de Bérat .

 
« Son neveu Niel  Adolphe  Maréchal de France, et ministre de la guerre »
Dussol Hubert -François " Ministre de France "né à Barcelonne en 1891venait passer les vacances dans sa maison chemin de Joulieu décédé à Longages en 1945

 

 

 

La HALLE

 

 

20915466 1962070607342683 961932193712579222 n

 

 

1793  

 Municipalité campagne:

achat de l’horloge 350 livres « Millas horloger »

Le valet :du lieu pour la monter avait 12 livres.

Le carillonneur: pour sonner les cloches de l’église 

30 livres.

 

 

1904 La Démolition

 

Municipalité Albisson  Marius

 

 

1904 demolition de l ancienne halle 3

 

 

La démolition d’une vieille dame de 400 ans 

« en bois, ou pissé » (terre argileuse malaxée)

 

 

 

 

 

 

 

25 Mars 1905

 

Le maire et son conseil municipal votent la construction d’une nouvelle halle mairie.

Les plans et les devis des travaux dressé par Monsieur Bouchité  architecte, et réalisés par monsieur Montauriol entrepreneur.

Cet ouvrage fut terminé en 1907

et suscita des polémiques.

En effet le béton armé était à l’origine de son exploitation et on doutait de sa solidité.

Les vieux longagiens refusèrent longtemps d’y monter.

Cependant la salle des fêtes connut son plein emploi entre les deux guerres.

Certains soirs de carnaval, dans une salle bondée à craquer, les doutes avaient disparus.

1910 avant le règlement des travaux, la municipalité 

voulut faire expertiser l’ouvrage  par un autre architecte,

mais Monsieur Montauriol s’y opposa, et un procès sans suivit.

Cette halle ne possédait pas de toit elle était surmontée

d’une simple terrasse qui n’était absolument  pas étanche.

1922 la municipalité Castaing Marcelin 

fit établir des plans et des devis en vue  de faire construire  une véritable toiture.

Les emprunts pour les travaux ne furent amortis qu’aux environs de 1940.

 

 

construction de la Halle actuelle

 

 

1908 construction da la nouvelle halle 3

 

 

 

1908 construction da la nouvelle halle 4

 

 

Construction 1

 

 

 

Les portes et les fenêtres de la nouvelle halle.

 

Zacharie Thébé et son fils

 

 

Les nouvelles fenetres et portes de la halle actuelle 1908 the

 

 

1908 La nouvelle Halle sans le toit

 

 

La halle en 1908

 

 

Quelques notes :

 

Les cultures à Longages, dans le passé on cultivait :

La navette, le colza  pour extraire l’huile comestible.

Le lin pour tisser le linge de maison.

Le millet pour la nourriture de la basse-cour,et des porcs.

Le blé n’était cultivé que pour l’approvisionnement en farine pour l’exploitant.

 

 

 

 

 

"À gauche la grande maison du maire Monsieur Albisson Marius"

 "Au bas de la photo à droite une ruine une boucherie"

 

 

La halle lamaison du maire albisson

  • 5 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire